Conférence gesticulée de Sid Khattry et Hugo Fourcade

Sid, Hugo et d’autres étudiant-e-s ont créé une Université Populaire à Bordeaux. L’université populaire c’est l’université idéale, non ?

Le savoir gratuit pour tous et toutes. De la philosophie, de l’histoire, de la sociologie, le tout accessible à tou- te-s et en débattant. Sauf qu’on avait pas tout le monde et surtout pas les classes populaires dans notre université. Et puis la diffusion des savoirs d’accord, mais pourquoi faire ? Nous on a arrêté de croire que le savoir était émancipateur par nature.

Des fois il sert précisément à l’inverse. Il sert à faire taire, à déposséder, à dominer. C’est pas par hasard que certain­e­s pensent qu’ils/elles ne savent rien, que réfléchir c’est pas pour eux/elles. Ceux et celles qui se pensent crétin-e-s, idiot-e-s ou cancres. Ceux et celles qu’on écoute jamais, qui sont invisibles, qui sont racontés, qui sont expliqués. Les illégitimes.

Depuis on fait autrement tout en continuant à se poser plein de questions. Avec l’Université populaire on a fait un sacré bout de chemin et on a appris beaucoup de choses. Les premiers qu’elle a transformé c’est nous. Grâce à elle on monte sur scène aujourd’hui pour vous raconter tout ça.